Edito Août 2022

LA LETTRE DES AMIS DE LA MAISON DES FRERES

AOUT 22 – lettre N° 33

________________________________________________________________________________________

 « J’ai rêvé d’un monde de soleil dans la fraternité de mes frères aux yeux bleus »

Léopold Sédar SENGHOR

________________________________________________________________________________________

 EDITO

Cette évocation par Senghor de la fraternité par-delà la couleur des yeux me rappelle l’Abbé Pierre – pardon pour l’afflux de références – qui, à la même époque, nous invitait tous à ouvrir nos deux yeux : l’un sur la misère du monde l’autre sur sa beauté, ineffable…

Les jeunes de la Maison des frères au Togo souffrent de cette misère et quelques témoignages en rendent compte dans cette nouvelle Lettre : l’exclusion liée à l’orientation sexuelle réelle ou supposée, le travail déshumanisé et si difficile à trouver, le décès d’un frère, la crise économique qui contraint à l’endettement et à la seule survie, le paludisme : j’arrête là !

L’autre œil regarde vers la beauté du monde et il y a tant de façons de participer à cette beauté.

Pour notre petite association, qui existe depuis bientôt 10 ans, c’est le choix, finalement assez radical, d’une transformation sociale avec un groupe de jeunes en situation de grande vulnérabilité. Cela prend la forme d’une maison-refuge pour ces jeunes, parfois Gay ou Trans, d’un accès facilité aux soins médicaux, des possibilités de formation, etc… pour que, dès que possible, ils puissent prendre leur autonomie.

Nous accompagnons certains jeunes qui ont l’énergie, le talent personnel et/ou la chance pour suivre cette voie. Pour d’autres, c’est parfois plus difficile. Mais le désir d’agir en commun pour tous est bien là, quelle que soit la couleur des yeux.

Une nouvelle fois, nous vous remercions infiniment de continuer à soutenir notre démarche en faisant ce pari fou que cette résistance tenace à la misère a du sens.

Pascal BORIES

Trésorier AMF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.