Père Abbé de retour de Lomé

Chers Amis et bienfaiteurs de
la Maison des frères

De retour d’un voyage au Togo d’une dizaine de jours, je suis revenu avec une grande joie au cœur.

La bien modeste maison dans un quartier éloigné de la capitale Lomé, proche de la route de Kpalimé, déborde d’une vie fraternelle, elle est composée de 6 résidents garçons et deux ou trois filles. J’ai compté une trentaine de personnes membres de la maison, dont 14 nouveaux .

Comme souvent, la situation de rejet a creusé en eux une profondeur de réflexion : dureté des relations dans une ville peu sensible à la différence.

Ma présence au milieu d’eux m’a donné d’entrevoir le désir de communion entre eux : même si la précarité est à certains jours bien présente, la joie demeure.

Le fonctionnement financier est incomparablement meilleur grâce à la vigilance de PASCAL évidemment, mais aussi à la vigilance et la droiture de Richard et petit Didier. Vais-je dire que tout est merveilleux ?… non, mais oh! combien plus sain.

Je tiens à vous remercier pour ce que vous nous donnez de réaliser en cette Association. Vous savez que pour moi ce lieu doit être un lieu de « vivre-ensemble dans la différence acceptée et aimée. »

Modestement, nous sommes sur le chemin, grâce à votre aide.

Oui, j’ai vu le sérieux de la vie, et le souci des uns envers les autres… C’est le début de la réalisation du projet initial. Il demeure encore beaucoup à faire pour progresser vers un auto-financement, mais gardons confiance, car l’espérance ne déçoit jamais.

Je vous en remercie tous et toutes.

Votre. Fr. Charles.
Abbé du monastère bénédictin d’Abu-Gosh (Israël)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.